Dix bonnes raisons d’investir au Burkina Faso

1. Une stabilité politique et institutionnelle fondée sur une quête permanente d’un consensus social et politique ;

2. Un contexte macro-économique stable ;

3. Un choix résolu pour une économie libérale;

4. Un cadre législatif et réglementaire propice, novateur et particulièrement incitatif, avec une politique ferme de protection, de garantie et de promotion des investissements ;

5. Des potentialités économiques énormes et encore inexploitées dans les domaines de l’agriculture, de l’agro-industrie, des mines, de l’industrie, du tourisme et des services. Une loi sur le partenariat public privé en cours d’adoption par le parlement.

6. Un environnement juridique et judiciaire porteur, un droit des affaires harmonisé et en constante amélioration dans le cadre de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) ;

7. Une population jeune, dynamique, entreprenante ;

8. Une zone de stabilité monétaire, avec une monnaie commune au sein de l’UEMOA, librement convertible avec une parité fixe par rapport à l’euro ;

9. Une position géographique centrale au cœur de l’Afrique de l’Ouest, de la Communauté Economique Des Etats Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA). Une frontière commune avec six Etats de la CEDEAO et cinq Etats de l’UEMOA, donnant accès à un marché potentiel de 73 millions d’habitants dans l’espace de l’UEMOA et de plus de 280 millions dans l’espace CEDEAO ;

10. Un réseau routier international de bon niveau, assorti d’un système de transit international performant, faisant du Burkina un carrefour des échanges des pays de l’UEMOA et de la CEDEAO ;

 

SITUATION DE REFERENCE DES INDICATEURS SOCIO-ECONOMIQUES

Généralités

Superficie 274 200 km²
Langue officielle Français
Pays limitrophes Bénin, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Niger et Togo.
Relief Altitude moyenne : 400 mètres
Sommet le plus élevé : Ténakourou (747 mètres).
Points les plus bas : vallée du Mouhoun, vallée de la Pendjari et vallée du Nakambé
Hydrographie Principaux cours d’eau: Mouhoun, Nazinon, Nakambé
Climat Climat tropical de type soudano-sahélien avec deux saisons très contrastées : une saison d’hivernage très courte, de 3 à 4 mois (juin à septembre) et une saison sèche, de 8 à 9 mois (octobre à juin).
Découpage administratif 13 régions
45 provinces
351 communes
plus de 8 000 villages
Principaux produits d’exportations Or, coton, animaux vivants, cuirs et peaux, karité et oléagineux, fruits et légumes.
Principaux produits d’importations Produits pétroliers, produits alimentaires, machines et appareils, matériels de transport, produits chimiques, fer, ciments.
Principaux marchés d’exportation Union européenne, Afrique de l’Ouest, Singapour, Japon, Etats-Unis d’Amérique, Rép. de Chine, Inde et Canada.